Accueil » Monsieur George : un boutique hôtel à deux pas des Champs-Élysées

Monsieur George : un boutique hôtel à deux pas des Champs-Élysées

Monsieur George : un boutique hôtel à deux pas des Champs-Élysées

Au cœur du 8ème arrondissement de Paris, à l’angle de la rue Washington et de la rue Chateaubriand, a ouvert au printemps dernier un nouvel écrin de l’hôtellerie des temps modernes. J’ai nommé l’hôtel Monsieur George. Un hôtel baptisé en hommage et clin d’œil à l’illustre premier président des Etats-Unis — George Washington — et à la rue éponyme qui l’accueille. Mais George sans « S » s’il vous plait ! À lieu exceptionnel, nom exceptionnel. D’ailleurs, cet immeuble haussmannien fut la dernière demeure du célèbre comédien Raimu. Une adresse chic et de caractère qui fait de cet hôtel un lieu hors du temps.

Hôtel Mr George ©Gaëlle Le Boulicaut

Un hôtel signature

Pour entrer chez Monsieur George, il faut d’abord passer la façade majestueuse en pierres de Paris, puis traverser les chaleureuses portes d’acier art déco sous une collection de lanternes suspendues. Entre chic et grandeur, le ton est donné. À l’intérieur, on découvre un lobby, un bar, un jardin aromatique ainsi que le restaurant « Galanga » (nom d’une plante rare, cousine du gingembre, stimulante et aux multiples vertus, dont celle d’ouvrir l’appétit) à l’ambiance à la fois intimiste, chatoyante et confortable. Dégradés de verts, puits de lumière naturelle, verdure, larges miroirs et matériaux nobles comme le marbre ou le velours épais scénarisent l’espace.

Le lobby de l’Hôtel Georges, ©Benoit Linero
Restaurant le Galanga ©Benoit Linero

Sans oublier, au sous-sol, le spa by Le Tigre, célèbre club de yoga fondé par Élodie Garamond, qui s’est imposé comme la référence française ultime du bien — être et du mieux vivre. Au programme, des prestations « sur-mesure », thérapies et massages, cours particuliers de yoga en chambre, fitness et palette de soins esthétiques. 

Spa by Le Tigre, ©Benoit Linero

Aux manettes de ce décor venu d’ailleurs, Anouska Hempel. Une ex-comédienne (qui donne notamment la réplique à James Bond dans le mythique « Au secret de Sa Majesté »), globe-trotteuse passionnée de voyage et d’art de vivre qui a fait de l’architecture et de la décoration d’intérieur sa nouvelle passion. Son premier chantier : le Blakes Hôtel à Londres à la fin des années 70. Devenu une référence, le Blakes est encore aujourd’hui « the place to be » est a propulsé Anouska Hempel comme l’inventeur du concept de « boutique hôtel ». À son palmarès, on compte également le Hempel Hôtel ainsi que le mobilier du flagship Louis Vuitton à Paris.

Bar de l’hôtel George, ©Benoit Linero
Bar de l’hôtel George, ©Benoit Linero

Pour Monsieur George, elle réunit la richesse de ses inspirations, ses influences pour imaginer un 5 étoiles tout confort qui aime le mélange des genres. D’ailleurs, le vert profond qui orne l’espace est une réminiscence de la Turquie, où elle a récemment rénové un palace sur le Bosphore, fleuve-frontière entre l’Occident et l’Orient. 

Des chambres élégantes et tout confort

Les 46 chambres — pour la plupart dotées d’un balcon ou d’une petite terrasse — dont 3 suites se répartissent sur les 6 étages de l’hôtel. À chaque étage son propre style, et dans chacune des chambres, une ambiance particulière et un charme unique. Les chambres ont été pensées comme des bulles uniques. Si bien qu’en passant de l’une à l’autre, on pourrait presque croire changer d’hôtel. 

Chambre Chequer, ©Benoit Linero

À découvrir, les chambres « Chequer » qui portent cette appellation, en référence au manoir du 16e siècle, résidence secondaire de tous les Premiers ministres, où madame Margaret Thatcher a passé les étés de ses onze années « de règne ». Ces chambres sont parées de sols en damier, aux motifs bruts taillés comme un échiquier. Quant aux salles de bain, elles sont ornées de fenêtres « crittall ». Les tons laqués noir et brun pâle imprègnent ces chambres à l’atmosphère toute particulière.

Chambre Chequer, ©Benoir Linero
Chambre Chequer, ©Benoit Linero
Salle de bains de la chambre Chequer, ©Benoir Linero

Autre ambiance, celle des chambres « Windsor ». Des chambres en hommage au couple du Duc de Windsor et de Mme Simpson, entre romance et glamour, qui regorgent de taffetas gris et de velours bouffants du sol au plafond.

Chambre Windsor, ©Benoir Linero
Chambre Windsor, ©Benoir Linero
Salle de bains Windsor, ©Benoit Linero

Quant aux chambres et suites « Benjamin Franklin » du dernier étage, elles s’inspirent de la noble blancheur des nuages célestes. Blanches, en ton sur ton et romantiques, avec une touche de féminité soulignée par des sous-rideaux de mousseline de Kerala. 

Chambre Franklin, ©Benoit Linero
Chambre Franklin, ©Benoit Linero
Salle de bains chambre Franklin, ©Benoit Linero
Salle de bains Franklin, ©Benoit Linero

Enfin, last but not least, la « suite Garden ». Un duplex de 45 m2 avec son jardin privé, inspiré par le domaine de « Marly », voisin de Versailles où Louis XIV aimait se promener. Les collections et textiles verts accompagnent la chambre et la salle de bains, où des bougies au parfum de jasmin vert profond se cachent discrètement derrière une myriade de cloisons et de paravents…. Vous vous y voyez ? Moi aussi !

Hôtel Monsieur George, @Gaëlle Le Boulicaut

17 rue Washington, Paris 8

Tel : 01 87 89 48 48

www.monsieurgeorge.com

Instagram : @monsieurgeorgeparis

 

Jessica Venancio – Architecte d’Intérieur – Blogueuse Déco – Chroniqueuse pour Téva Déco

_

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.