Accueil » Quel agencement pour ma cuisine?

Quel agencement pour ma cuisine?

Quel agencement pour ma cuisine?

Dis-moi qui tu es, je te dirais quelle cuisine il te faut !

C’est le moment ! Vous avez décidé de (re)faire votre cuisine. Considérée par beaucoup comme le cœur de la maison, elle se doit de répondre à vos attentes tant au niveau style que d’un point de vue pratique ! Cuisine en I, en U, en L, parallèle, avec ou sans îlot, les différents types d’implantation ne manquent pas.

Quel agencement pour ma cuisine ?
Kensington 2

Avant de vous lancer, il est bon de vous poser les bonnes questions ! Car même s’il est difficile de modifier la taille et la forme de l’espace dédié à la cuisine, votre façon de vivre et vos envies pourront vous guider. Est-ce que je cuisine beaucoup ? Est-ce que j’envisage la cuisine comme un véritable lieu de vie ? Rime-t-elle avec convivialité ? Ai-je envie d’y intégrer un coin repas ? En fonction de vos habitudes de vie et de la configuration de votre pièce, l’implantation s’imposera d’elle-même.

Cap sur les différentes implantations possibles.

A la Une : Modèle Nueva

La cuisine en I, la solution des petits espaces

Également appelée « cuisine linéaire », l’implantation en I est idéale pour les espaces à la fois longs et étroits. C’est également une configuration parfaite pour les petites surfaces, car c’est une cuisine qui ne prend pas de place et qui est facile à aménager ! Pratique, les éléments se succèdent et tout est à portée de main. Attention toutefois à l’espace dédié. Si ce dernier est trop étroit, vous risquez d’étouffer. Sans compter sur l’effet « couloir » qui n’en sera que renforcé.

Quel agencement pour ma cuisine ?
Vila

Par ailleurs, notez qu’il est bon de disposer d’au minimum 1,80 m de largeur pour pouvoir y intégrer un plan de travail de 60-70 cm de profondeur et de bénéficier de 90 cm pour l’ouverture des portes et tiroirs tout en y circulant — seul ou à deux — librement. Dans le cas contraire — et si cela est possible — n’hésitez pas à faire tomber le mur. L’implantation en I est d’ailleurs parfaite pour les cuisines ouvertes sur le séjour.

La cuisine en parallèle, l’implantation parfaite des espaces fermés

 L’implantation en parallèle est parfaite pour les pièces fermées d’au moins 10m2 disposant de deux murs en face à face aménageables (comprenez sans porte ni fenêtre en plein milieu). Pour que ce soit réalisable, — et toujours dans l’optique de pouvoir ouvrir ses placards et de circuler librement — veillez à bénéficier d’au moins 1,20 m entre les deux linéaires de meubles.

Pratique, cette configuration permet, non seulement de disposer de nombreux rangements, mais elle offre une grande surface de plan de travail. De quoi séduire les cuisiniers dans l’âme ! Autre avantage, et non des moindres, avec une cuisine en parallèle, le triangle d’activité — point eau, point froid, point cuisson — est respecté. Les déplacements sont ainsi limités et la cuisine facilitée !

Le plan en U, idéal pour les cuisines ouvertes 

Parfaite pour les cuisines ouvertes sur le séjour ou la salle à manger, l’implantation en U séduit. Comme pour la cuisine en parallèle, elle permet de profiter d’un espace de cuisine conséquent ainsi que de nombreux rangements. Le tout, en favorisant une circulation simplifiée grâce au fameux triangle d’activité respecté. Seul bémol, l’agencement des angles doit être étudié afin d’optimiser au maximum l’espace.

Cuisine en U - Quel agencement pour ma cuisine ?
Modèle Bastille

Enfin, notez que pour une cuisine en U, vous devez, là aussi, disposer d’un espace central plutôt large avec un retour minimum conseillé d’1,50 m pour circuler facilement. Notez que si vous bénéficiez d’un plus grand espace, l’implantation d’un ilot est peut-être envisageable — voire préférable ! — . De quoi gagner encore en rangements et en plan de travail.

Cuisine en L, une configuration classique, mais efficace

Facile, la cuisine en L s’invite — presque – partout ! Elle est parfaite pour les pièces ouvertes comme fermées et convient à toutes les configurations d’espaces. Seules conditions, disposer d’un retour pour aménager l’angle et d’au moins 1,20 m d’espace central pour l’équiper et circuler. À l’instar de la cuisine en parallèle et de la cuisine en U, le fameux triangle d’activité est respecté et elle offre de nombreux rangements. Les éléments sont facilement accessibles et les déplacements sont limités. Et comme pour la cuisine en U, veillez à bien optimiser l’angle pour ne pas perdre d’espace.

Quel agencement pour ma cuisine ?
Modèle Charlie

Cerise sur le gâteau, vous pouvez, si l’espace le permet (au moins 10m2), envisager de disposer au cœur du L une table pour les repas ! Et peut-être même un ilot ?! Courante, cette implantation n’en est pas moins séduisante. Découvrez quelques idées pour l’aménager.

La cuisine avec ilot, l’implantation conviviale des espaces XXL

 Compatible avec un plan de cuisine en I, en U ou en L, l’installation d’un ilot est un rêve pour certains ! Mais attention, ce type de configuration n’est possible que dans les cuisines spacieuses mesurant au minimum 20m2. En effet, la circulation doit pouvoir se faire aisément tout en respectant les 90 cm d’espace minimum pour pouvoir ouvrir les meubles et 1m20 pour se croiser à deux entre chaque linéaire. Enfin, si vous souhaitez intégrer un point d’eau ou de cuisson à votre îlot, veillez à ce que les raccordements (électricité et plomberie) soient possibles ! Un élément à prendre en compte, car d’éventuels travaux peuvent faire grimper votre budget.

Quel agencement pour ma cuisine ?

Don Pablo 3

Quand il est réalisable, l’ilot permet non seulement d’augmenter la surface de rangement, mais aussi celle du plan de travail. Sans compter qu’il permet d’optimiser le précieux « triangle d’activité ». Enfin, une cuisine avec îlot offre un espace des plus convivial, propice aux rassemblements en famille ou entre amis !

Le sur-mesure, la solution pour jouer l’optimisation

Imaginer la cuisine de ses rêves, c’est possible. Mais pour que son projet soit réalisé au mieux, il est bon de s’entourer de professionnels. Non seulement ces spécialistes pourront vous conseiller, vous diriger vers l’implantation qui vous convient le mieux, mais ils pourront, en prime, vous proposer une cuisine unique. Une cuisine imaginée pour vous, pour votre espace avec l’équipement et les rangements souhaités. Et surtout en fonction de votre budget !

Largeur, hauteur, profondeur, couleur… Tout — ou presque — est possible ! Avec plus de 100 modèles de cuisine et 10 000 combinaisons de coloris possibles, Cuisine Plus propose des cuisines sur mesure ultra personnalisées. Chaque projet est conçu selon vos besoins et vos envies. Vous hésitez encore à sauter le pas ? Promis, vous ne le regretterez pas !

 

Partenariat with love avec Cuisine Plus

Jessica Venancio – Architecte d’Intérieur – Blogueuse Déco – Chroniqueuse pour Téva & M6

_

Suivre:

1 Commentaire

  1. 19 juillet 2021 / 4 h 25 min

    Beau design, mais l’installation et l’entretien semblent coûteux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.