Accueil » Red Edition x Emmanuelle Khanh subliment l’écaille de tortue

Red Edition x Emmanuelle Khanh subliment l’écaille de tortue

Red Edition x Emmanuelle Khanh subliment l’écaille de tortue

C’est une première. Red Edition s’associe à Emmanuelle Khanh pour créer une collection d’accessoires de décoration et de lunettes à l’imprimé écaille de tortue. D’un côté un éditeur de mobilier, de l’autre, l’icône d’une mode nouvelle pour une rencontre au sommet. Unis par une certaine idée de l’élégance à la Française, du respect du savoir-faire et du goût du beau, c’est deux là étaient fait pour se rencontrer. Depuis toujours Red Edition et Emmanuelle Khanh valorisent l’excellence, l’authenticité et l’artisanat pour les mettre au service du design. Et pour cette collection en édition limitée, les deux maisons ont choisi de sublimer l’écaille de tortue en travaillant l’acétate. 

Collection Red Édition x Emmanuelle Khanh © Fréderic Lucano

Le savoir-faire est à l’honneur. La laque est réalisée au Vietnam par des artisans spécialisés. Quant aux lunettes, elles sont fabriquées à la main en France et l’acétate a été développé sur mesure en Italie dans un coloris spécialement créé par des ateliers reconnus au savoir-faire centenaire. Une belle matière, signature des montures du lunetier, qui fait référence aux arts décoratifs et à une élégance intemporelle. Une élégance qui résonne avec les créations de Red Edition. Original et osé, c’est un succès.

Une collection audacieuse au style affirmé

Habiller son intérieur, mais pas que. En effet, la collection se compose, non seulement, d’un sublime miroir ainsi que de jolies boites, mais aussi de la monture de lunettes 9010 oversize d’Emmanuelle Khanh. Tout comme les accessoires déco, elle se pare du motif écaille de tortue dans un placage inédit mêlant luminosité et profondeur de la nacre sur la face, à un noir ultra brillant sur les branches. 

Boites et lunettes Red Édition x Emmanuelle Khanh © Fréderic Lucano

Quant aux boites, elles se démarquent par leurs lignes géométriques et le miroir teinté par sa dynamique graphique. Imaginé comme un totem, il s’impose avec audace telle une sculpture so seventies ! À la fois luxueuse et sensuelle, cette mini collection joue les contrastes — laiton/laque — et s’invite avec panache pour se créer un joli cabinet de curiosité.

© Fréderic Lucano

Jessica Venancio – Blogueuse Déco – Chroniqueuse pour Téva Déco
Facebook You TubePinterest Instagram

_

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.