Accueil » Eloïse Dubois, l’art de la finesse

Eloïse Dubois, l’art de la finesse

Eloïse Dubois, l’art de la finesse

La belle céramique a le vent en poupe ! Et c’est sans compter sur les jolies créations d’Eloïse Dubois. Fabriqués avec une bonne dose d’amour en plein cœur du Périgord Vert, ses pichets, assiettes, tasses, bols, bougeoirs et « petites choses » s’inventent dans une finesse sans pareil. Pour cette passionnée, très tôt séduite par le travail de la terre, l’exigence de la forme et l’épure sont devenues sa signature. 

Le bol Coeur de Fleur, ©Eloïse Dubois Céramique

Un parcours riche d’expériences

Bercée dans une famille de créatifs — papa peinture, maman sculpture — c’est très tôt qu’elle découvre le travail d’une potière dans une fête de village. À partir de ce moment précis, le tournage ne l’a plus quitté. C’est au lycée qu’elle comprend que la céramique est un moyen de créer des objets. En seconde, elle décide donc de réaliser son stage chez une céramiste avant de postuler à l’école Olivier de Serre. Après son bac, elle intègre le BTS concepteur en art et industrie céramique où elle apprend les différentes techniques de moulage. Puis, elle postule au Lycée de Sèvres où elle obtient son diplôme des métiers d’arts et de céramique artisanale. Une formation complémentaire dans laquelle elle apprend le modelage, la sculpture et le tournage.

©Zelda_lasbats

Seul bémol, pour cette créative, cette formation utilitaire la « bride ». La finalité ? Répondre à un cahier des charges pour créer un objet. Eloïse décide donc d’entrer à l’école d’art à Tarbes et décroche un diplôme national d’Arts techniques, spécialisé en céramique. Dans cette formation, elle découvre la céramique sous une autre facette, plongée au cœur de l’art contemporain. Exit la vaisselle, ici, elle réalise plutôt des performances et explore une manière plus décomplexée d’aborder la matière.

La grande coupelle, ©Eloise Dubois céramique

L’inspiration en puissance

Forte de son parcours, elle se lance en 2019 dans la production de sa propre céramique « utilitaire » — et hautement décorative ! – et s’installe dans la grange de la maison familiale en Dordogne. En pleine nature, les formes naissent. Chaque élément est source d’inspiration. Dans son atelier, elle mêle artisanat et design et s’imprègne de tout ce qui l’entoure. Les fleurs, les outils de jardinier ou d’herboriste, les couleurs du jardin, les oiseaux qui passent par là… Tout est matière à créer ! Entourée par la nature, les formes organiques jaillissent. 

Eloïse Dubois, ©Ulrike photographe

Mais pour concevoir, Eloïse s’inspire aussi beaucoup de ses envies. Elle se laisse guider par un besoin pour imaginer et façonner petit à petit un objet. Une commande particulière peut aussi la stimuler, la pousser à la réflexion et se transformer en nouvelle création. À la recherche d’une fonction ou d’une forme, tout est prétexte ! Sans compter sur sa passion pour le design, l’univers de la déco, qui l’anime depuis l’enfance, les formes et les structures. D’ailleurs, c’est en observant des objets anciens qu’elle a découvert qu’autrefois il existait des filtres à thé individuels en métal à poser sur la tasse… C’est ainsi qu’est né son infuseur à thé. 

L’infuseur à thé, ©Eloïse Dubois Céramique

La céramique, entre précision et raffinement

Ses différentes créations s’imaginent avec le plus de finesse possible. En tout, une vingtaine d’objets composent son catalogue dont certains sont déclinés en porcelaine ou en grès – comprenez terre blanche ou terre beige — . Des tasses, des bols, des assiettes, des pichets minimalistes dans la forme et imaginés dans un souci d’utilité. Mais attention, ici, l’utilitaire se veut esthétique ! Non seulement les objets peuvent changer de fonction, mais ils peuvent aussi être utilisés dans un but purement décoratif.

©Eloïse Dubois céramique

Pour créer, Eloïse utilise trois techniques. Celle du tournage, sur un tour de potier pour créer des formes régulières. Mais aussi la technique du pincé, qui offre à ses créations un effet « cabossé », une ligne irrégulière à l’allure si singulière. Et enfin, le modelage à la plaque, dans laquelle elle vient directement découper la forme. Qu’importe la technique, Eloïse à une exigence, travailler la matière le plus finement possible. Une signature qui fait de ses créations des pièces uniques où l’élégance et la pureté s’entremêlent et viennent avec délicatesse cueillir notre regard. 

Le bol coeur de Fleur, ©Eloïse Dubois céramique
Pichet oiseau, ©Eloïse Dubois céramique
La tasse blanche, ©Eloïse Dubois céramique
La petite carafe, ©Eloïse Dubois céramique

Jessica Venancio – Architecte d’Intérieur – Blogueuse Déco – Chroniqueuse pour Téva Déco

_

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.